ARTISTIC LAB

VIES CIRCULATOIRES EN INDE OCCIDENTALE

Ishan Tankha

Le photographe indien Ishan Tankha s’est embarqué à deux reprises aux côtés des voyageurs de la ligne ferroviaire reliant Mumbai, une des mégalopoles les plus peuplées de la planète, aux régions côtières du Konkan. Un voyage photographique qui met en lumière l’intense circulation des hommes, des formes d’habitat et des croyances entre Mumbai et les villes et villages du Konkan et qui remet en cause l’idée d’une migration irréversible des campagnes vers les villes indiennes.


PRÉSENTATION DE L’EXPOSITION

Guillaume Logé

Le Forum Vies Mobiles a confié à l’anthropologue Rahul Srivastava et à l’économiste Matias Echanove (de l’agence indienne Urbanology), une recherche pour laquelle ils ont mobilisé le photojournaliste Ishan Tankha. Cette recherche est centrée sur les mobilités entre Mumbai (Bombay), l’une des mégalopoles les plus peuplées de la planète (...)

Lire la suite

Notre voyage explore la région côtière du Konkan en Inde occidentale. Il part de Mumbai et parcourt la côte vers le sud jusqu’à Mangalore en passant par Roha, Chiplun, le village de Kondhe, et Goa.

La famille Khule quitte Bhandup, à Mumbai, pour rejoindre Kondhe, son village d’origine.

Départ de Mumbai pour Roha

Marché aux légumes de Pen, près de Roha

Roha

Dans le train, nous rencontrons beaucoup de personnes comme Karam Bele, un ancien employé de la Bank of India tout juste retraité, qui voyage régulièrement sur la ligne du Konkan, entre Bombay et Roha, pour rendre visite à son fils qui travaille là-bas. Dans le même compartiment se trouve également Vijit qui, par coïncidence, vient tout juste d’être employé par la Bank of India et qui est en route pour rejoindre son travail à Chiplun. Ou encore Avinash Tripathi, consultant en immobilier, qui voyage en train pour aller voir des terrains avec un client près de Vapi, à une heure de Chiplun près du chemin de fer. Il sent que cela va être un excellent investissement.

Pour les travailleurs comme Vijay Sutar, un artiste-sculpteur qui gagne sa vie en créant des idoles religieuses, le service ferroviaire régulier lui a permis d’atteindre des clients bien plus éloignés qu’auparavant. Le train joue également le rôle d’environnement de travail pour beaucoup de personnes comme Sunny Agarwal et Sukhveer, qui ont fait tout ce chemin depuis Uttar Pradesh pour vendre des bijoux fantaisie et des bibelots.

Chiplun

Descendus à la gare de Chiplun, les Khules rejoignent le reste de leur famille dans le village de Kondhe, un peu plus loin sur la route.

Thivim, Goa

Uddupi

Mangalore

Manipal, Mangalore

Roshan, sauveteur sur la plage de Mangalore, espère qu’il s’agit d’un emploi temporaire. Il nourrit les mêmes espoirs que son ami Pratham Chandra qui part maintenant au Qatar pour devenir sauveteur dans un hôtel.

Visites guidées.

Des chercheurs en sciences sociales et des artistes sélectionnent une partie des œuvres et les commentent à l’aune de leur connaissance, de leur sensibilité et de leur discipline.

Visite guidée

Rahul Srivastava & Matias Echanove

Anthropologue & Economiste

Durée : 06:01

Ce site est optimisé pour une lecture sous Chrome, Internet explorer ou Safari. Si vous constatez des problèmes d'affichage nous vous invitons à utiliser un de ces navigateurs.

Message Important

Ce site est optimisé pour une lecture sur tablette / bureau, et n'est pas compatible avec les mobiles.